Quels sont les poêles les plus économiques et les moins énergivores ?

Avec un rendement exceptionnel et des prix de l’énergie bois (la plus basse du marché avec 63,4 centimes d’euro TTC le kWh, contre 7 centimes et 9,9 centimes pour le gaz et le fioul), le poêle à bois devient un équipement très rentable. Faites-vous votre propre opinion avec les 5 modèles de poêle, aussi esthétiques et économiques qu’ils sont.

Poêle à bois Gauss SUPRA

Le rendement d’un poêle est le rapport entre l’énergie qui est produite par le poêle et celle qui est consommée. Si les poêle les plus économique du marché ont un rendement supérieur à 70 %, le poêle à bois Gauss de la marque SUPRA, modèles à bûches, se distinguent toutefois avec un rendement de 76 %. Ce poêle offre une puissance de chauffe allant jusqu’à 9 Kw. Avec ses lignes résolument modernes, ce poêle à bois s’adapte à des intérieurs contemporains et offre un pied creux aux lignes pures, idéal pour stocker ses bûches.

Poêle à bois ARAVIS De Dietrich

Le poêle à bois a le vent en poupe pour devenir le système de chauffage le plus économique et le plus performant du marché. Il a continué sa percée, amorcée en 2005 et devient peu à peu le mode de chauffage préféré des Français. Et on les comprend ! Ce bel équipement, qui associe l’esthétique des formes au charme du feu de bois, est aussi devenu ultra performant. C’est le modèle de poêle à bûches Aravis de chez De Dietrich, qui obtient la première place de la performance avec un rendement de 81 % pour 5 Kw. Ce poêle à bois offre également la possibilité d’ajouter une pierre à accumulation, pour plus de performances et une longévité accrue. Si vous avez envie de faire installer votre poêle par des professionnels, les solutions Kbane s’offrent à vous.

Poêle à bois F400 Jotul

La marque Jotul présente le modèle poêle à bûches ou à bois F4000, dans une esthétique classique. Ce modèle comblera également ceux qui n’envisagent pas le poêle à bois sans une petite référence à la tradition. Déclinable en 4 coloris différents pour s’adapter à tous les intérieurs (noir mat, émail ivoire, brun majolique et émail bleu noir), le très joli modèle F4000 aux lignes rétro, n’a pas à rougir niveau performance, puisqu’il affiche un rendement de 84 %. Sa large porte de façade permet d’insérer des bûches de 50 cm.

Poêle à granulé Arenga Invicta

Poêles à bois granulés ou pellets pour des performances encore supérieures. Utilisant des agglomérés de bois comme combustibles, les poêles à granulés ou pellets, sont plus performants que les poêles à bûches. Ils disposent également d’un système de régulation de chauffage très précis et d’un système de recharge permettant souvent plusieurs jours d’autonomie. Des prestations qui rapprocheraient presque ces poêles à bois de la chaudière ultra performante. C’est oublier les efforts de design réalisés par les marques, comme chez Invicta avec le modèle ARENGA, un poêle à pellet qui affiche entre 90 et 93 % de rendement, tout en offrant des lignes fines et contemporaines. Du côté de la marque Hase, on lance cet hiver une collection ultra performante intitulée « Canada ». Les modèles  » Vancouver  » et  » Québec « , poêles à granulés de la gamme, affichent 93 % de rendement pour une puissance de 6 Kw. De quoi parer aux grands froids !

Poêle à granulés Revelli

Si le rendement est important, il ne doit pas être l’unique critère de choix. La responsable de communication de la marque Hase précise :  » Le critère de choix le plus pertinent est l’indice de performance, qui tient compte de 3 critères : le rendement, le taux d’émission de poussière et le taux de CO. « . Pour les appareils labellisés Flamme Verte, tels que les modèles de la gamme Canada de Hase et les autres modèles de poêles à bois repérés dans cet article, cet indice doit être inférieur à 2. Plus l’indice est faible, meilleure est la performance de l’appareil.