Economie circulaire et construction modulaire

La recherche pour l’amélioration des conditions de vie de l’être humain est devenue une nécessité. Et pour ce faire, de nouveaux systèmes et de nouvelles méthodes sont chaque fois conçus et mis en application. Plusieurs domaines sont directement ou indirectement concernés. Le présent article vous amène à la découverte de deux solutions innovantes que sont l’économie circulaire et la construction modulaire .

 

Qu’est-ce que l’économie circulaire ?

L’économie circulaire est un modèle économique. Elle a pour base un cycle dont l’objectif est la production de biens et services ayant un impact limité sur l’environnement et favorisant l’accroissement du bien-être humain. Le concept fait référence à trois grands domaines d’action. Il y a la gestion des déchets, l’offre des acteurs économiques et le comportement des consommateurs. Lorsqu’on parle d’’économie circulaire, l’approvisionnement durable en ressources est indexé. Il en va de même de la minimisation de l’utilisation de ces ressources.

On touche ainsi à la réduction de l’impact des produits sur l’environnement, dès leur conception. De même, la vente des produits ou services est favorisée par rapport à leur usage, et leur consommation responsable est mise en exergue. Toutefois, l’économie circulaire ne peut être facilement appliquée de manière généralisée. En effet, réussir à nourrir la population d’un seul pays est un véritable challenge.

Pour y arriver, il faut que plus d’aliments de base soient cultivés. Il faut aussi que ces aliments puissent être ingérés sans forcément être transformés. Il faut également œuvrer pour la conservation des aliments sur une longue durée. Par conséquent, l’économie circulaire nécessite l’accord de plusieurs acteurs (producteurs, industriels, consommateurs, gouvernement) pour des résultats efficaces.

Économie circulaire et construction modulaire

Avant tout, retenons que la construction modulaire dérive d’un principe inventé en 1955. Il s’agit de la fabrication initiale de modules. Ces derniers sont constitués de divers matériaux comme l’acier et le ciment, destinés à être ensuite assemblés sur un site pour produire un bâtiment. Ce type de construction offre la rapidité de mise en œuvre, l’économie de temps et d’argent, ainsi que la durabilité du construit.

La construction modulaire est aussi une solution écologique. Elle s’intègre alors à l’économie circulaire. Ces deux solutions contribuent toutes deux à la réduction de la production de déchets et de la consommation de ressources. Plus encore, la construction modulaire permet la réduction de l’empreinte carbone normalement associée à une construction standard. Les deux concepts répondent pratiquement aux mêmes problèmes environnementaux.

Cependant, des améliorations doivent encore être apportées à chacune d’elle. La construction modulaire, par exemple, n’est pas encore totalement fiable. On lui cite comme insuffisances, l’absence d’un cadre juridique établi et une faible collaboration entre ses promoteurs.

Martin Calais, acteur majeur de la construction modulaire en France

S’il faut retracer l’histoire de la construction modulaire, il faudra absolument citer le groupe Martin Calais parmi les premiers entrepreneurs. C’est d’ailleurs le premier fabricant normand dans le domaine. Il s’agit d’une société créé en 1946, par deux personnages dont les noms sont  Martin et  Calais. C’est une entreprise à succès, employant une centaine de personnes  et ayant une grande expérience dans le domaine. Elle s’étend dans le monde et son chiffre d’affaires s’arrondit de plusieurs chiffres d’année en année. De plus, elle est évolutive et emprunte désormais la voie du numérique.