Le calcaire en France : un véritable problème

Quel est le problème que vit la France par rapport au calcaire ? La réponse dans cet article

Plusieurs moyens existent pour le traitement du calcaire

Le calcaire est une roche sédimentaire composée de deux substances chimiques : le carbonate de magnésium et le carbonate de calcium en majorité et facilement soluble dans l’eau. L’eau, substance minérale, est essentielle pour la vie mais quand elle contient du calcaire, selon la teneur de celui-ci, elle devient une menace pour la santé de l’être humain. Boire ou utiliser de l’eau dont on suspecte de la présence du calcaire, c’est courir un énorme danger. Il est donc conseillé, comme décrit sur le site www.traitement-adoucisseur-eau.fr , de traiter l’eau avant de l’utiliser. Plusieurs moyens existent mais le traitement par l’adoucissement a fait irréfutablement ses preuves.

La carte de calcaire

La dureté de l’eau dépend de sa teneur en calcaire. La présence de calcaire de l’eau est corrélée à sa forte présence dans la zone. En France, le calcaire est variable d’une région à une autre. La carte du calcaire en France représente les zones en forte concentration de cette roche. Les régions concernées sont : Normandie, Bretagne, Grand est, Île-de-France, Hauts-de-France, Nouvelle-Aquitaine, Corse, Occitanie, Pays-de-la-Loire, Bourgogne-France-Comte, Provence-Alpes-Côte-d’Azur et Centre-Val-de-Loire.

Les méfaits du calcaire

En France, le calcaire est très répandu touchant jusqu’à 80 % du territoire. Le risque d’avoir de l’eau dure dans les ménages est donc élevé. Le calcaire est donc à l’origine de la formation des tartres. La présence de cette dernière sur les robinets, les parois de la douche et autour des résistances des appareils électroménagère est un signe confirmatoire de la dureté de l’eau qui est consommée. Bien qu’ayant de risque directement faible sur la santé de l’être humain, le calcaire est à l’origine de plusieurs ennuis qui attaquent les équipements et les installations.

Le tartre formé par la présence du calcaire dans l’eau est responsable de l’obstruction de la plomberie, l’excès de consommation des produits ménagers, une élévation des besoins énergétiques, l’usure et la baisse des équipements ménagers et l’apparition de tartre sur les appareils, la cuisine et la douche.

Le calcaire favorise aussi l’assèchement de la peau, les cheveux ternes, l’apparition des prurits, l’abîme des linges.

Les dégâts provoqués par la dureté de l’eau peuvent donc être vecteurs de dépenses assez considérables liées à la forte consommation de l’énergie et à celle de produits électroménagers et de la santé corporelle.

Le calcaire vous oblige aussi à augmenter l’entretien et de façon rapprochée des équipements de la maison et les systèmes de canalisation. Tous ces méfaits peuvent être aisément évités si des solutions appropriées en anticalcaire sont utilisées dans un but de lutte efficace et durable contre le calcaire.

L’adoucissement de l’eau : la solution efficace anticalcaire calcaire.

C’est l’ensemble des mécanismes permettant la réduction de la dureté de l’eau. C’est un procédé qui tient place au cœur de l’épuration physico-chimique de l’eau et pouvant être associé à d’autres stratégies de traitement de l’eau tel que la filtration et la désinfection. L’objectif de cette thérapie est de rendre l’eau douce et potable à la consommation.

Les avantages de cette technique sont multiples. L’adoucissement permet d’économiser de l’énergie électrique, d’économiser aussi pour l’entretien des systèmes de canalisation, des produits de nettoyage, de redorer à la peau et aux cheveux leur parfaite santé, d’avoir une bonne protection des appareils de la maison et surtout apporte un meilleur confort de vie. Il existe plusieurs types d’adoucisseurs. Les formes à sel, à CO2, les adoucisseurs magnétiques et les adoucisseurs simplex.

Le choix de l’adoucisseur à utiliser doit dépendre de la dureté de l’eau, de l’effet escompté et surtout du nombre de personnes dans l’habitation et leur consommation en moyenne en eau.

Le mode de fonctionnement de l’adoucisseur se base sur l’échange d’ions. Le calcaire étant riche en calcium et magnésium, l’adoucisseur va remplacer ces deux ions en ions sodium dans les cas où c’est l’adoucisseur à sel est utilisé. La mise en place de cet outil indispensable à la correction des troubles liés à l’eau doit être effectuée par un professionnel qui maîtrise bien l’installation. L’appareil doit être placé à l’arrivée principale mais derrière le compteur pour ainsi favoriser la libération de l’eau propre et douce dans les tuyaux de canalisation. Il est important également de savoir que ce dispositif doit être correctement entretenu pour lui permettre de réguler l’eau calcaire en une douce et potable en continu.